Séminaire diffusion SIFOR à Bruxelles organisé par RREUSE

Pic 1 Sur Septembre 29e, le partenariat de SIFOR déplacé à Bruxelles pour un séminaire de diffusion organisée par RREUSE. Le séminaire a été l'occasion de montrer à un certain nombre de participants représentant des organismes de formation professionnelle, entreprises sociales, les centres de réutilisation et les autorités locales le but du projet et de mieux comprendre comment les activités de formation dans le profil de gestionnaire de déchets et "valorizer" pourraient être structurées.

Après une présentation de la RREUSE réseau donné par le directeur Michal LEN, ce fut au tour de Mme. Serenella Sandri du partenaire de premier plan Emilia Romagna de présenter au public belge les objectifs des projets et les résultats attendus. Elle a souligné comment l'Émilie-Romagne, après une période de près de deux ans tente maintenant de faire une synthèse de ce qui a été appris à partir des visites et des conférences dans différents pays afin de se préparer à l'intégration du profil professionnel de "valorizer" dans la langue officielle programmes de formation professionnelle de la région.

Gallons Luc à partir de UNIMORE mise à jour sur les résultats récents de la recherche. Si, comme expliqué à Bucarest, collecte des textiles est une entreprise rentable et mature, la collecte et la remise en état des meubles peuvent être viables que dans des circonstances spécifiques. D'autre part DEEE viabilité dépend beaucoup de la façon dont eopérations de e sont effectuées et sur l'accord avec les régimes EPR ainsi que leur ouverture à coopérer avec le secteur de l'économie sociale.

Le séminaire a poursuivi avec trois interventions de représentants du secteur belge de l'entreprise sociale. Peggy Liekens de WEB Turnhout (Flandre) axé sur une formation spécialement conçu visant à l'insertion de personnes souffrant de handicaps dans «up-vélo" différents matériaux. Avec l'aide de designer et architectes, stagiaires reçoivent des instructions sur la façon de tirer le maximum de différente sorte de matériaux afin de re-créer de nouveaux produits destinés à être vendus dans les magasins de design d'intérieur. Peggy a montré des images des créations artistiques réalisées dans l'atelier WEB ainsi que des magasins où les articles sont vendus.

Virginie d’Etienne from RESSOURCES (le réseau wallon de réutilisation des entreprises sociales) parlé des efforts du réseau est subit à voir la "valorizer" profil formellement adoptées par le système régional de formation professionnelle. Pour le moment, les compétences requises pour le profil ont été clairement identifiés et maintenant il est à la FOREM (l'organe compétent) décider si la formation peut être intégré dans le système régional formel. Virginie explique ainsi les différents niveaux de compétences de la formation se penche de manière à l'adapter sur les différents métiers qui peuvent être trouvés dans les centres de réutilisation, de gestionnaires aux travailleurs responsables des différentes opérations.

Matthieu Bonaventure broPic 2ught autre expérience intéressante sur le terrain car il était responsable de la "manager de centre réutilisation" cours de formation dans le Brabant. Il a expliqué pourquoi à un moment donné, il a décidé d'arrêter la formation en raison du fait qu'il y avait peu de demande à ce moment-là pour les personnes ayant un tel profil. Il devait se concentrer davantage sur le métier de base de ce qu'il faisait: la gestion du centre réutilisation "Ressourcerie de la Dyle", qui est un bon exemple de coopération entre les entreprises sociales et les autorités locales dans le domaine de la gestion des déchets de la communauté. Il a néanmoins maintenu en vie sa collaboration avec Ressources pour développer la formation d'une manière plus structurée.

Audrey Grandjean de l'Europe AEF a montré comment le gouvernement wallon est de transformer le système de la formation professionnelle à l'envers à la lumière de la récente Initiative CE-VET de la Commission européenne, permettant l'accumulation et le transfert des crédits obtenus par les stagiaires à travers la reconnaissance des acquis d'apprentissage dans l'enseignement professionnel et la formation en Europe. Pour éviter d'avoir des gens pour commencer une nouvelle formation à partir de zéro, ils peuvent apporter les connaissances qu'ils ont déjà acquises dans les cours précédents afin d'éviter de prendre des leçons de choses qu'ils ont déjà apprises. Les profils sont soigneusement sélectionnés en collaboration avec l'industrie et avec d'autres partenaires sociaux.

Dans la représentation du FOREM, les organismes publics chargés de la formation professionnelle dans Vallonia, Bérenger Dufromont a fait un exposé sur la "valorizer cours de formation "organisée à Mons. Le cours, qui dure 5 semaines, est actuellement donné principalement pour le personnel travaillant dans l'industrie et qui sont responsables de l'énergie et de la gestion des déchets au sein de l'entreprise. L'objectif ici est des entreprises travaillant dans des secteurs industriels spécifiques où des synergies peuvent être créées pour réduire les quantités de déchets produits et augmenter le volume de matériel susceptible d'être réutilisé et recyclé. Au moment où le FOREM travaille de concert avec Ressources sur un module de formation qui sera plus axé sur les entrepreneurs sociaux et qui devrait voir le jour au début de 2015 et être intégrés dans les programmes officiels de formation régionaux.